img
ILE DE GOREE

L'île de Gorée est une petite île rocheuse (900 m de long sur 300 m de large) située à 3,5 km au large de Dakar. Il s'agit d'un véritable joyau d'architecture et d'histoire. Gorée se trouvant au centre de la rade que forme la côte sud de la presqu'île du Cap-Vert, à l'abri des vents atlantiques, constitue depuis longtemps un abri sûr pour le mouillage des navires. D'origine volcanique, cette île rocheuse est formée de laves refroidies, comme en témoigne l'utilisation du basalte pour diverses constructions. Elle est surplombée au sud par un plateau granitique. Le Castel, plateau rocheux recouvert de fortifications, domine l'île et offre une vue superbe sur Dakar. En novembre 1975 le patrimoine architectural de Gorée est inscrit sur l'inventaire des monuments historiques du Sénégal et depuis septembre 1978 il figure sur la liste du patrimoine mondial établie par l'UNESCO. L'île de Gorée fut l'une des principales têtes de pont de l'esclavage en Afrique, ainsi que Saint-Louis et Elmina au Gahan. Elle recevait les esclaves en partance pour les différents territoires d'Amérique avant leur vente: plus de 20 millions d'hommes, de femmes, d'enfants, de vieillards sont passés dans ses geôles. Gorée est donc devenue un lieu de mémoire, perpétuant le souvenir de l'esclavage, des crimes et des infamies qui furent accomplis en raison d'une conception raciste de l'homme.

LE LAC ROSE

Le lac Retba – plus connu sous le nom de lac Rose – qui apparait comme un cristal rose au milieu d'un océan de sable doré doit sa renommée à sa teinte qui vire du rose au mauve en fonction de l'intensité des rayons solaires, et également au rallye Paris-Dakar dont il constitue l'ultime étape. Jour et nuit, il y règne une intense activité de centaines de personnes se livrant à l'extraction du sel (300 grammes dans chaque litre). Enfoncés jusqu'à la taille, les hommes arrachent les croûtes de sel déposés sur le fond et remplissent des pirogues que des femmes portent, à intervalles réguliers, sur la berge. Nous sommes à la limite du désert, dans un paysage éternel, entre les dunes de sable et les tas de sel.

img
LE GRAND BAOBAB

À 15 km de Joal se trouve le grand baobab, un arbre extraordinaire qui atteint les 26 mètres de circonférence! Il s'agit du baobab le plus vieux du Sénégal, inspirateur de légendes et de propos qui remontent aux temps anciens

JOAL ET FADIOUTH

Joal est un petit port découvert par les Européens au XV siècle – qui a su garder dans le temps toutes ses caractéristiques. Village natal de Léopold Sédar Senghor (le premier président du Sénégal indépendant), il est fameux pour ses maisons à deux étages, pour ses palmiers dattiers et cocotiers ainsi que pour ses «tanns» : des délicieuses petites huîtres qu'on trouve dans la mangrove, accrochées aux racines des palétuviers. Face à Joal se trouve l'île de Fadiouth, relié à la ville par un pont en bois. La naissance de l'île d'après les vieilles histoires des anciens du village aurait pour origine les déchets de coquillages accumulés par les villageois. En effet, les femmes pêchent des coquillages qu'elles font ensuite sécher. Aujourd'hui encore cette pêche existe et les coquilles sont conservées pour être mises dans les rues. Le résultat est une île constituée de couches de coquillages centenaires. Le sol d'un blanc éclatant craque à chaque pas. En traversant la passerelle en bois, en se promenant dans les petites rues, on découvre les beautés de Fadiouth, où se tient encore régulièrement le Conseil des anciens, qui administre la vie du village. À ne pas manquer : les greniers à mil sur pilotis et le cimetière à coquillages.

RESERVE DE BANDIA

La réserve de Bandia est une petite réserve naturelle, située à 65 km de Dakar sur la route de Mbour, à proximité du village de Bandia. Crée en 1986, elle est la première réserve naturelle privée du Sénégal. Elle constitue un exemple réussi de préservation et régénération de la flore et de la faune, notamment grâce à la réintroduction des grands mammifères d'Afrique, disparus depuis des siècle sous la pression démographique de l'homme et le braconnage. Parmi le grand nombre d'animaux abrités, on rencontre facilement les girafes, les singes, les gazelles, les rhinocéros et les buffles. Bandia se situe au cœur de la forêt africaine du Grand Baobab et elle est la seule dans son genre dans toute l'Afrique occidentale.

LE PARC DE NIOKOLO KOBA

Le delta est formé par la confluence de deux fleuves, le Sine et le Saloum se jetant dans l'océan Atlantique. C'est également, un bras de mer laissant entrer l'eau salée de plus en plus profondément dans les terres car le débit des deux fleuves est assez lent. La région abrite une biodiversité importante avec des plages extraordinaires, des canaux navigable à travers les forêts de mangroves et des îles de sables où les oiseaux et les tortues de mer viennent faire leur nid. Nous organisons des excursions en pirogues et nos hôtes les plus téméraires pourrons passer la nuit dans une tende, perdu au milieu de l'océan, en pleine communion avec la nature.

Appeler Nous

00 221 77 372 29 96